Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 10:35

 

  Jusqu'au milieu des années 90, Ibiza était cet espace de liberté qui permettait de vivre la vie naturelle, jusqu'à l'extravagance.

Les hippies, ces "clochards célestes", l'avaient bien perçu, comme ils le firent en d'autres lieux bénis des dieux.

Comment en effet, résister à l'attrait de cette île à la magie subtile?

La terre, l'eau et la flore y ont des tons et une vibration qui "touchent" ceux à l'âme réceptive.

  

Ibiza A5

 

 

Ibiza A7

 

Ibiza A6

 

Ibiza A11

 

Ibiza A9

 

 

 

Les clochers "tipicos" de villages sont évidemment en harmonie avec la terre qui les porte.

 

Ibiza A2

 

San-Carlos.JPG

 

SAM 1153

 

San Aug

 

San Augus

 

***

   Que reste-t-il des jours heureux ?

Tant de prédateurs, de voyeurs qui depuis ont déferlé en masse sur l'île de Tanit et de Bès!

 

Photo 2795

 

Bès


Le sanctuaire de la déesse, jadis préservé et seulement accessible à ses seuls adeptes, car tenu secret, mais aujourd'hui dans les guides toutistiques, est désormais profané.

Ainsi en est-il de presque toute l'île, livrée à la frénésie mercantile.

  

 

Voici en 3 films majoritairement en allemand, mais aussi en anglais et en français, l'historique du mouvement hippie, et Ibiza actuel avec interviews d'anciens hippies et de "pseudos" actuels.


Ibiza Hippies 1
 
Ibiza Hippies 2

Ibiza Hippies 3

 


 

Parodie de méditation dans la grotte de Tanit!

Et là que voit-on? Que Las Dalias est le marché le plus chouette du monde? Cela était vrai peut-être il y a 20-30 ans, mais aujourd'hui! A part un interviewé peut-être, ils ne connaissent pas la magie secrète de l'île. Comme avec les rainbows, en acceptant l'à-peu-près, on arrive au résultat que l'on sait.

Ne jamais divulguer les paradis!

 

Hippie Chic

 

   

   Au pied de mon arbre                 Vannier             

 

Et pourtant, qu'elles furent belles toutes ces années dans cette île si accueillante où déployer librement ses différentes facettes était une évidence.

Les habitants de l'île, par leur tolérance naturelle, laissaient les nouveaux venus vivre leur différence sans jugement.  Les prédateurs n'avaient pas encore imposé leur loi, et les voyeurs venus d'ailleurs n'avaient pas alourdi l'atmosphère.

 

Impossible de ne pas mentionner le très riche blog de Cyclamen dont les chroniques relatent avec réalisme l'évolution d'Ibiza depuis les années 70:  

 

  http://chroniques-cyclamen.over-blog.com

 

 

 

 

*************************************************

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lesbeauxjoursdibiza
commenter cet article

commentaires

villas ibiza 04/04/2013 13:02

J'adore Ibiza ! cet article, très intéressant. Merci. On va y aller cet été, pour la première fois et on va bien profiter, toute une semaine ! Je vais bien lire votre blog.

Présentation

  • : Les belles années de fête à Ibiza
  • Contact

Recherche

Liens